Coiffure de mariage : comment s’y prendre ?

Quand je me promène sur Pinterest, je suis en émerveillement total devant les milliers de jolies coiffures de mariage qui s’affichent. Tout y est : du volume parfaitement dosé au petit tie and dye remis au goût du jour, en passant par l’ondulation soyeuse qui semble épouser le dos des (fake) mariées. Tout est là.

Alors je me dis que je veux la même chose que sur la photo, au cheveu près et gare à mon coiffeur s’il n’assure pas ! Oui, mais ça c’est avant de me rappeler que ma chevelure ne m’arrive pas jusqu’aux cuisses, que mes expériences bouclettes n’ont jamais tenu plus de 30 minutes et que dès qu’il y a un chouïa d’humidité, je ressemble à un Spitz-nain fraîchement tondu.

J’ai donc dû prendre une (très, très) grande respiration et réfléchir à une stratégie.

Voici les 10 commandements issus de mon plan de bataille que je partage aujourd’hui avec vous :

 

1. Lucide sur la météo tu seras

Alors bien sûr, moi aussi quand on me pose la question : “il faisait pas hyper moche en juin l’année dernière ?”, j’ai envie d’étriper la personne qui a prononcé ces pauvres paroles (complètement fausses d’ailleurs). Le problème, c’est qu’il n’existe qu’un seul élément que personne, ni Dieu, ni la mariée, ni le coiffeur lui-même, ne peuvent maîtriser, c’est la météo. C’est triste, mais c’est comme ça. Je vous conseille donc une chose. Faites 2 essais coiffure. Une version “il fait beau, les oiseaux chantent” et une version “il fait moche, les grenouilles chantent”. Si vous aviez d’office opté pour une coiffure où vos cheveux sont attachés, l’humidité ne devrait pas trop compromettre vos plans. Mais si vous aviez prévu d’avoir les cheveux lâchés, je vous conseille d’avoir essayé en back-up une coiffure avec les cheveux attachés, histoire d’avoir une maîtrise des frisottis. Vous savez, ces petits plaisantins qui se tortillent à peu près partout sur votre tête, en grand nombre et qui vous font ressembler à un poney islandais lorsqu’il pleut ? Oui, eux.

 

2. La paix avec tes cheveux tu feras

On a toutes un truc à reprocher à nos cheveux. Que ce soit la longueur, la matière, le volume, la fragilité, et j’en passe. Mais le fait est qu’on ne pourra pas les changer et qu’il va bien falloir faire avec. Il s’agit sûrement d’un des conseils les plus difficiles à suivre, mais je me lance quand même : demandez à votre coiffeur si la coiffure que vous avez choisie est adaptée à vos cheveux. Parce qu’un (mauvais) coiffeur qui vous dira oui à tout, ce n’est pas l’idéal. Si vous rêvez d’avoir des belles ondulations de sirène mais que vos cheveux sont raides comme des baguettes, votre crinière ne tiendra même pas 10 minutes avant de retrouver sa forme initiale. Il en va de même avec les très belles (et très longues) tresses bohèmes. Si vous avez les cheveux mi-longs, le résultat risque de ne pas être du tout celui auquel vous vous attendiez. Je vous garantis que la majorité des mèches seront sorties de la tresse pour se muer en touffes fougueuses et rebelles.

 

3. Des mois à l’avance les salons de coiffure tu testeras

Alors ça, c’est certain. Peu importe où votre mariage aura lieu, allez essayer plusieurs (tous ?) salons de coiffure de la région. C’est hyper important et pour plusieurs raisons. Premièrement, pas tous les coiffeurs-ses ne sont capables de réaliser de belles coiffures de mariage. Deuxièmement, il se peut qu’un coiffeur-se ne comprenne pas le style de coiffure que vous souhaitez, et vous impose son propre style ! Avez-vous vraiment envie de finir avec des strass, des plumes et des orchidées sur la tête, le tout agrémenté de mèches type “feu follet” ? J’en doute. Enfin, parce que l’affinité avec celui ou celle qui sera en charge de vos cheveux est très importante. Vous devez vous sentir à l’aise et apprécier ce moment qui contribuera à faire de vous la plus belle le jour de votre mariage ! Et sûrement pas l’appréhender comme un mauvais moment 🙂

 

4. Ta tête tu secoueras

Dans tous les sens. Tu as sûrement déjà vu des photos de mariées en fin de soirée ? Celles où son maquillage et sa coiffure ne veulent plus rien dire ? Toi ça ne t’arrivera pas. Parce que justement, tu auras vérifié que ta coiffure est “dance-proof”, “vent-proof”, “accolade-proof” etc. Le but est donc de vérifier que ta coiffure tiendra le coup à tout ce que la journée de mariage lui réserve 🙂

 

5. Les cheveux propres tu n’auras pas

Comprenons-nous : si tes cheveux sont gras au point qu’ils constituent une alternative durable à l’huile de palme, ce n’est pas bon. Quand je dis qu’il ne faut pas qu’ils soient propres, je veux dire qu’une coiffure sur cheveux fraîchement lavés ne tient généralement vraiment pas bien, parce que les cheveux glissent ! Je te conseille de te laver les cheveux la veille des tes essais de coiffure. Meilleur tenue assurée 🙂

 

6. Tes accessoires tu prendras

Dès les essayages coiffure. Cela te permettra de voir si tu te sens à l’aise avec. Si tu as choisis un peigne, tu pourras alors voir si ce dernier n’est pas trop lourd, la manière dont tu vas pouvoir fixer ton voile dessus, etc. Il ne faut pas oublier qu’une coiffure complète ne l’est, qu’une fois que tous les éventuels accessoires y auront trouvé leur place !

 

7. Ton avis tu donneras

Ce conseil peut paraître un peu bête, mais comme tous les artistes qui achèvent une oeuvre, il peut être compliqué d’émettre une critique ou simplement de dire que cela ne nous plaît pas. Alors bien sûr, il ne s’agit pas d’agresser le-a coiffeur-se ! Mais en y mettant les formes, il est crucial d’arriver à exprimer exactement les souhaits et attentes. C’est toi qui va “porter” ta coiffure après tout 😉

 

8. Des cours de coiffure tu prendras

Surtout si tu vas te marier dans un endroit où il n’y a aucun salon de coiffure à 100km à la ronde ! C’est un peu la solution de dernier recours, mais qui peut te sauver la vie. Pour ce faire, choisis une demoiselle d’honneur de talent (ou tout autre personne qui aime coiffer) et rendez-vous dans un salon pour apprendre à recréer la coiffure pour le jour J ! Avec un peu d’entraînement le résultat peut être bluffant !

Tu peux notamment aller Chez Louise ! Un salon de coiffure cosy à Genève où la passion du chignon et des tresses ne sont pas des choses prises à la légère !

 

9. Les réseaux sociaux tu consulteras

C’est incontournable. Les réseaux sociaux sont le book de tout salon de coiffure qui se respectent (ou à peu près). Il faut surtout regarder les photos postées par les clientes de ces salons, parce que c’est ça qui reflète vraiment ce à quoi on peut s’attendre. Pour ça, Instagram est une vraie mine d’or !

 

10. Des soins tu appliqueras

Des mois à l’avance ! Il faut chouchouter ses cheveux ! Il ne faut pas lésiner sur les masques hydratants, les shampoings doux et les crèmes de nuit ! Pas tous les produits ne conviennent à tous les types de cheveux, cela dit. J’ai quand même un vrai coup de coeur pour la marque Phyto, dont j’utilise les produits quotidiennement et depuis des années. Mention spéciale à la crème hydratante aux 7 plantes :  une merveille.

 

 

 

 

Image de la bio : Ruffledblog

 

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*