Et après le mariage, on en fait quoi de sa robe ? 4 idées pour vous… et elle !

Chères futures déjà mariées, holà à vous !

On passe des mois (années), à chercher la robe la plus fantastique du monde. On y investi un montant certain et elle fait notre plus grand bonheur le jour de notre mariage…. Oui, et après ?

Pour ma part, cela a été un gros questionnement suite à mon mariage : qu’est-ce que j’allais bien pouvoir faire de cette robe ? La stocker chez moi ? A la cave ? La transformer ? En quoi ?

Avant toute chose, il me semble essentiel de rappeler qu’avant que vous ne décidiez de ce qu’il adviendra de votre robe, elle doit (et mérite ! ) de passer par le pressing, le plus vite possible après votre mariage. Suite à cette remise au propre, stockez-la dans les mêmes conditions qu’avant votre mariage : suspendez-la en hauteur, bien protégée de la lumière directe, et dans sa housse. Seulement et seulement après ces quelques étapes essentielles vous pourrez commencer à vous demander quel destin vous allez lui réserver 😉

Vous séchez ? Aller, je partage avec vous 4 idées sympa 🙂


1 La stocker (en vue de la passer à l’un de ses enfants ?)

C’est un classique. Bonne ou mauvaise idée, peut-être aurez-vous simplement l’envie de la conserver dans de bonnes conditions ?

Quoiqu’il en soit, pour qu’une robe garde toute sa splendeur, il est strictement interdit de l’abandonner sans sentiment dans un coin sombre de votre cave ! In-ter-dit. Pour stocker votre petit bijou dans des conditions optimales, voici ce que je vous conseille d’observer :

  • Vérifiez que le lieu de stockage n’est pas humide (votre robe moisirait…mérite-t-elle de moisir en enfer ? Non, sûrement pas)
  • Procurez-vous les accessoires de stockage nécessaires. Je pense notamment à une boîte adaptée, du papier de soie, une mousseline de soie, etc. Parce que tous ces éléments peuvent être bien peu pratiques à trouver, je vous conseille les coffrets de conservation de chez J’aime ma robe. Ils contiennent tous le nécessaire pour conserver votre robe de manière optimale et sont livrables en Suisse !

 

2 La transformer en robe cocktail

Si vous choisissez cette option, je vous conseille bien évidemment de vous rendre chez des professionnels-elles ! Soit chez le ou la créateur-trice de votre robe de mariée, soit dans un atelier de couture. Bien souvent, les magasins de robes de mariées comptent un atelier de couture, passez-leur un coup de fil afin de vous en assurer. Une fois que vous avez trouvé un atelier qui vous convienne, prenez rendez-vous afin d’aller discuter de votre projet. Car il s’agit bien d’un projet, dont l’ampleur dépasse (et de loin) celle d’un ourlet sur un pantalon !

Egalement, réfléchissez bien au contexte dans lequel vous souhaiteriez pouvoir remettre votre robe : décontracté lors d’un repas, élégant lors d’un événement officiel ou alors complètement décontracté ? A vous de voir, mais réfléchissez-y bien, car naturellement cela représentera un budget qui peut devenir conséquent.

Aussi, vous et moi (soyons honnêtes), savons que le jour de notre mariage, nous étions au top de notre forme physique ! Et bien souvent, avec le mariage arrivent les enfants. Si vous prévoyez de vous lancer dans cette nouvelle aventure de la vie rapidement, pensez à transformer votre robe en conséquence : du coup, pourquoi ne pas opter pour une taille empire afin que vous puissiez même la porter pendant votre grossesse ?

 

3 Utiliser le voile comme ciel de lit

Ici, je ne m’attaque non pas à la robe en tant que telle, mais à un accessoire que je trouve terriblement fin et délicat : le voile. Tout comme la robe, il convient de lui réserver à lui aussi, un avenir sympa ! Et si vous prévoyez d’avoir des enfants, pourquoi n’utiliseriez vous pas votre voile comme ciel de lit ? Un joli clin d’oeil à votre mariage et une manière très élégante de conférer à la chambre de votre poussin une note très délicate.

 

4 La vendre

C’est cette option que j’ai choisi pour ma robe. Pour mille raisons : je n’ai pas la place de la garder dans ma cave, je veux avoir le plaisir (si j’ai une fille et si bien sûr elle veut se marier) de courir les créateurs-trices de robes de mariées avec elle. Mais surtout : je ne voulais pas la garder avec moi comme une vieille relique que je ne mettrais plus jamais. Cette solution me mettait le bourdon. Et je dois dire que la perspective de savoir qu’elle pourrait accompagner une autre personne dans cette journée si incroyable, si forte, me rend heureuse ! Alors bon, il n’était pas question de m’en charger moi-même et en Suisse, comment dire… il n’y avait pas 1’000 options qui s’offraient à moi ! Mais ça, c’était avant. Avant qu’Oh! Dis-moi oui voie le jour ! C’est un nouveau concept store dans l’air du temps qui est en train de voir le jour du côté de Bulle ! Des jolies robes de créateurs, mais aussi la possibilité de louer ou revendre votre chère robe de mariée ! Alléluïa !

 

 

Image de la bio : Elise Hameau

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*