Et sous ma robe, des coques de rêve

Chères futures mariées,

On a toutes connu cette merveilleuse robe qui vous met tellement à votre avantage. Vous savez, celle avec un immense dos nu… pour peu qu’elle soit blanche, il s’agit de votre robe de mariée et pour le coup, vous êtes sur le bon blog !

Vos yeux crachent des coeurs, vos accompagnateurs-trices sont en pleurs et vous vous dites “my god… it’s finalement happening !!” Ce moment marque donc la fin de l’étape magique où vous rencontrez votre robe de mariée et décidez d’aller ensemble au mariage. Hourra !

Une fois cette très belle étape franchie, se pose concrètement la question des autres habits (aussi minuscules soient-ils) que vous porterez le jour J ! Et il y a de fortes chances pour que le bon vieux soutien-gorge ne soit pas de rigueur. N’ayons pas peur de le clamer haut et fort, porter des bretelles transparentes (qui d’ailleurs n’ont rien de transparentes du tout) c’est in-ter-dit. Il vous reste alors la possibilité de vous orienter vers des coques. Ok, mais lesquelles ?

AHA !! Ca c’est une question ! Oui, parce que le jour de votre mariage, vous allez transpirer, lever beaucoup de fois les bras au ciel (you wild dancing queen !) et faire pleins d’autres mouvements improbables que vous ne faites pas du tout quand vous allez essayer votre robe de mariée. Vos coques doivent donc être à l’épreuve de TOUT ! Et des coques, j’en ai testé… et au final je me retrouvais toujours à faire ce geste (qui en public est quand même hyper douteux) qui consiste à vérifier que la coque est encore bien collée, par un tâtonnement aussi inélégant qu’efficace. Je suis sûre que vous connaissez cette sensation hyper désagréable de plastique froid collant lorsque vous appuyez sur des coques qui ne tiennent pas la route. Croyez-moi, vous ne voulez pas ça pour votre mariage.

Et un beau jour, ma soeur m’a fait découvrir les coques Gilsa. Je n’aime pas trop faire de la pub, mais franchement, celles-là je vous les recommandes à 2 mille milliards de pourcents. Gilsa c’est l’ami inconditionnel de tes seins. Il ne les laissera pas tomber, et ça, ça n’a pas de prix.

Le jour de mon mariage, mes coques ont tenu de 14h00 à 04h00 sans faillir à aucun moment ! Rien, aucune partie de la coque, aussi infime soit-elle, ne s’est décollée durant tout ce temps.

                    J’avais opté pour le Silk Bra. Une merveille !

 

Par contre, ok, voici le point négatif : on ne les trouve pas en Suisse. Ni autours de la Suisse. Et sur leur site, il n’y a pas d’eshop. Oui, on peut huer. Fort.

Pour vous les procurer, il faut trouver des revendeurs en France : souvent des créateurs ou créatrices de robes de mariées. Mais si vous vous mariez dans 2 mois, j’imagine parfaitement que vous avez autre chose à faire que de courir au hasard à la recherche de cette petite aiguille habilement planquée dans une immense botte de foin… mais SURPRISE ! J’ai déniché un site web où vous pouvez les commander ! Il s’agit du Comptoir des Dessous ! 

 

Alors merci la technologie, merci le web, merci le Comptoir des Dessous et merci Gilsa !

 

Et pour celles qui se demandent à quoi ma robe ressemblait, je vous l’ai mise dans l’image principale de cet article 😉

 

 

Crédit de la photo de la bio : Julien Navarre

 

 

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*