Une minimoon au Brésil

Chères et chers futurs-es mariés-ées, holà à vous !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un voyage dont je rentre (presque) à l’instant : le Brésil. C’est le premier break que mon mari et moi-même avons pu faire depuis notre mariage, et autant vous dire qu’il a fait du bien !

Après plusieurs tergiversations, ce voyage a en fait été notre minimoon. Oui, minimoon. Pas encore la honeymoon, mais un joli voyage, en plus petit. Minimoon donc. En fait, une de mes amies s’est mariée là-bas, raison pour laquelle nous avons choisi cette destination pour prendre quelques jours en amoureux.

Je ne suis pas du genre à faire de la pub pour des endroits en particulier (et je peux vous assurer que ce séjour ne m’a absolument pas été offert), mais il est un endroit où nous avons séjourné durant notre voyage, que je me dois absolument de vous faire connaître. C’est obligatoire.

Ensuite et à la fin de notre joli voyage, nous avons terminé par quelques jours à Rio, où je vous livre mes conseils en fin d’article pour visiter cette ville incroyable !

 

Ka Bru Beach : seuls au monde au paradis

Nous avons passé une semaine au Ka Bru Beach. Une semaine qui est passée bien trop vite. Avant tout, je dois vous préciser ce que nous cherchions en nous y rendant : de la bonne nourriture, une plage, et surtout, de la tranquilitééééééééé. On a été servis. Ce micro hôtel (6 chambres) est complètement isolé de… tout. Si vous avez une voiture (ce qui n’était pas notre cas), vous pouvez tout à fait vous rendre dans les patelins voisins pour aller dîner le soir, vous promener ou faire tout autre chose. Nous, nous ne l’avons pas fait, car notre programme était serré :

Manger – Bronzer sur le transat – Se promener sur la plage – Boire une caipirinha – Manger – Dormir

Littéralement. On n’a fait que ça. Une semaine de pur bonheur <3

Bon je mens un peu. Un jour, nous avons loué un speedboat pour aller visiter les îles alentours…

A Ka Bru Beach, le petit déjeuner est aussi beau que bon (et dieu sait si c’est rare), on croirait les lieux sortis d’un magazine de voyages, et l’hôtesse des lieux saura organiser en un claquement de doigts l’excursion de vos rêves.

Seul bémol : pensez à prendre un masque de nuit. Le lieu se veut très “nature”, raison pour laquelle il n’y a pas de rideaux occultants dans les chambres. En gros, le soleil se lève vers 05h00, et si vous n’avez pas de masque de nuit, vous aussi 🙂

Bon, je vous ai un peu tout dit… Voici donc quelques photos de nos 6 jours de pur repos !

 

Rio de Janeiro : le Brésil carte postale

Nous avons de la chance, nous avons des amis brésiliens ! les Brésiliens aiment leur pays et ils seront ceux qui vous prodigueront les meilleurs conseils ! Mais lorsqu’on leur a annoncé que nous comptions passer 5 jours à Rio, leur visage a changé de couleur. On m’a même expliqué ce que je devais faire si quelqu’un se faisait tuer devant mes yeux ! Autant vous dire qu’on appréhendais un peu notre séjour…

Alors il me tient à coeur de vous donner mon ressenti. Honnêtement, je me suis parfois sentie moins en sécurité à Paris qu’à Rio. Et il faut remettre les faits que l’on peut lire dans les médias en perspective : oui, il y a de la violence à Rio, oui, la nuit on ne respecte pas les feux rouges, et oui, vous risquez de vous faire voler votre natel si vous l’exhiber. Mais non, Rio n’est pas plus dangereuse qu’une autre très grande ville. Alors comme lorsque vous visitez une aussi grande ville dans un pays d’Amérique du Sud, je ne vous conseille pas de porter des bijoux, de sortir votre appareil photo réflex flambant neuf sur la plage, ou encore d’aller vous aventurer dans la Rocinha. Soyez prudents et discrets et franchement, vous passerez un fabuleux séjour !

Voilà donc, il ne me reste plus qu’à vous donner mes conseils :

 

Logez à Santa Teresa

Parce que c’est magnifique ! Vous surplombez Rio et bénéficierez de vues incroyables ! Mais aussi parce que Santa Teresa est le nouveau quartier bobo de Rio et qu’il fait bon y flâner, de jour comme de nuit. Il y a des tas de restaurants pour tous les budgets. Mention spéciale au restaurant Aprazivel qui est un véritable petit bijou, tant pour sa vue à couper le souffle que ses excellents petits plats !

 

Observez les couchers de soleils de différents points de vue

Parce que contempler Rio baignée d’une lumière dorée, ça n’a pas de prix. Et encore moins en sirotant une caipirinha !

Pour ce faire, je vous conseille 3 points de vue spectaculaires :

  1. Depuis le sommet du Pain de Sucre;
  2. Sur la plage d’Ipanema;
  3. Depuis un des rooftops de l’aéroport Santos Dumont (si, si, en plus les caipirinha y sont excellente !)

 

Allez manger à midi au Mercado de Peixe de Niterói

En fait, c’est une grande halle sur plusieurs étages, dont le rez-de-chaussée accueille des poissonniers. Au premier étage, se trouvent de très nombreux petits restaurants. Si je suis honnête, je dois dire que j’ai eu peur en arrivant là-bas. 0 touristes, 100% de Brésiliens qui nous regardaient bizarrement. Et pourtant, nous avons mangé comme des rois ! Le concept de cet endroit est assez simple : vous achetez vos poissons auprès des poissonniers, puis vous les amenez dans l’un des restaurants qui se situe à l’étage et ils les cuisinent ! Simple, mais délicieux.

 

Allez dans un club de Samba à Lapa

Touristique, mais trop cool. Il y en a des tas. Alors bon, vous ne vous y rendrez pas pour la fine gastronomie brésilienne, mais bien pour l’ambiance ! Nous nous étions rendus au Rio Scenarium sur les conseils de notre b&b et nous n’avons pas regretté. Après avoir passé les nombreux contrôles de sécurité (aussi sérieux qu’à l’aéroport), vous accéderez à un véritable musée des curiosités, établi sur plusieurs étages où des danseurs danseuses (dont danser semble vraisemblablement être leur métier), offrent un spectacle hypnotisant.

 

Je pourrais continuer à vous énumérer chacun des lieux que nous avons visités, mais la liste serait longue car Rio de Janeiro est un véritable trésor ! Alors le mieux est encore de vous y rendre 😉

 

 

 

 

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*